Jardin d'Eden

Installation

Un espace aménagé qui étonne et invite les gens à aiguiser leurs sens, à changer leur façon de voir, de bouger, d’entendre et de toucher. Un univers que chacun peut s’approprier à son rythme. On s’y promène, s’arrête, s’assoit pour grimper, rouler, toucher, contempler, se laisser surprendre…

Fondues au décor, les trois artistes invitent les participants à être les acteurs d’une déambulation à travers une géographie organisée, jardin zen, igloo de branches de pin, tapis de feuilles, de pelouse, nids de calebasses pleines ou vides. Voyage au cours duquel ils découvriront un champ de sensations, passant par l’odorat, le toucher, le corps, l’ouïe, le jeu…

Un événement spectacle dans un rythme proche de celui de la nature. Un moment où règne “l’éloge de la lenteur”, d’où émane une attention, celle du regard, de l’écoute, du toucher et aussi celle qui permet paisiblement d’être ensemble.

Entrez dans un monde végétal avec ses odeurs, ses couleurs, ses matières, qui stimule chacun à être dans son propre rôle et rythme. L’histoire de ce moment est créée, par chacun, ensemble et en silence. Une branche d’arbre se transforme en masque, une trace dans le sable devient celle d’un géant… Une atmosphère organique qui respire à l’échelle des enfants ouvrant la porte aux échanges sensibles avec l’adulte.

Cette intervention naît d’un désir de recomposer la nature, rythmée par la poésie d’un HAÏKU (poème court japonais), l’espace d’un instant. Permettre aux enfants et parents de se rencontrer autrement, leur proposer une nouvelle relation. Transformer l’espace/temps, créer un univers où le respect pour la moindre présence naît, même celle d’une petite fourmi clandestine…

Encouragés par l’évolution et le cheminement singulier des trois protagonistes, enfants et parents se retrouvent dans un univers où l’étonnement règne.

Avec : Maud Brethenoux, Michala Marcus et Regina Welk
Conception et Mise en scène : 
Maud Brethenoux, Michala Marcus, Regina Welk et Vincent Boisselier
Lumière : Cécilie Mousset

Public / Cible : crèches, écoles, instituts médico-éducatifs, médiathèque, maisons de retraite… et tout public.
Jauge : 5 groupes de 15 à 20 personnes par jour